Née dans le quartier de la Côte-de-Sable d’Ottawa, Pierrette Vachon-L’Heureux a mené une carrière de comédienne et d’animatrice dans l’Outaouais, a obtenu un baccalauréat ès arts de l’Université d’Ottawa et a entrepris sa vie professionnelle à titre d’agente d’information dans l’administration publique canadienne. Un grand amour et l’arrivée de deux enfants l’ont amenée à Québec, où elle a ajouté à sa formation en littérature une maîtrise en linguistique. Elle s’est établie comme chercheuse en psychomécanique du langage, recherche toujours poursuivie au Fonds Gustave-Guillaume de l’Université Laval. À la suite de la promulgation de la Charte de la langue française en 1977, elle a été appelée à se joindre à l’équipe de linguistes de l’Office de la langue française pour se consacrer à l’assistance linguistique offerte à la collectivité, à la recherche terminologique nécessaire à la constitution du Grand dictionnaire terminologique, à la féminisation du français, à la réforme de l’orthographe, à la qualité de la langue de l’administration et aux autres nombreux dossiers que la politique d’aménagement linguistique du Québec a menés à bien. Elle est membre de l’Asulf depuis 1991 et est maintenant administratrice du conseil de quartier de Sillery, membre du conseil d’administration de la Société historique de Québec, représentante à la table du patrimoine du Conseil de la culture, présidente de l’Association des descendants de Paul Vachon et membre de l’Association internationale de psychomécanique du langage.