Décès de Michel Sparer


Michel Sparer est décédé de 21 juin dernier à l’âge de 69 ans à la suite d’une lutte courageuse contre le cancer.
Membre fondateur de l’ASULF en mars 1986, il en a été le premier secrétaire pendant huit ans et, par la suite, un membre très actif. Sa contribution à la vie et au rayonnement de l’Association a été exceptionnelle et ne peut être oubliée.
La famille accueillera parents et amis au :
1600, avenue Le Gendre, Québec
Heures des visites :
vendredi le 3 août 2018 de 19 h à 21 h
samedi le 4 août 2018 de 9 h à 11 h

Les obsèques auront lieu le 4 août 2018 à 11 h à l’adresse ci-dessus.

Vient de paraître : En garde, messager! Tics langagiers…

En garde, messager! Tics langagiers des médias québécois / Gaston Bernier ; préfacé par Antoine Robitaille ; édité par Catherine Bernier; (Montréal) : Les Éditions Sancho Panza / CB, juin 2018, 182 p., ill. ; 25 $. Commander à la librairie en ligne Le Pressier (https://lepressier.com/» ou auprès de l’auteur (BGaston1@videotron.ca).

L’auteur, directeur de l’Asulf, épingle quelques centaines de dérapages langagiers des journalistes, des personnalités politiques et aussi des publicitaires relevés depuis 2014. Parmi les solutions de rechange proposées, on compte : baguel, boisson, petite rue Champlain, poser sa candidature, stimuler le vote, trou de mémoire, vendredi fou, etc. Au total, 350 chroniques inspirées des paroles et des écrits quotidiens. Une table alphabétique des formes fautives mène aux solutions propres à améliorer le langage des francophones et à le moderniser.

Jean-Paul Perreault à l’assemblée générale

Le président d’Impératif français sera conférencier lors de l’assemblée annuelle des membres de l’Asulf, en fin d’après-midi le 18 avril à Montréal. Les membres sont invités à inscrire l’activité à leur agenda. Précisions à venir (thème, lieu, heure, etc.).

Concours L’Enseigne joyeuse 2018

L’Asulf invite ses membres à participer au concours L’Enseigne joyeuse à l’occasion de la Semaine de la langue française et de la francophonie (12 au 25 mars). Le concours se déroulera du 1er mars au 8 avril.

Dans chaque ville, il y a des enseignes qui se distinguent par leur originalité et la qualité des mots choisis. L’Asulf veut les faire connaître.

Nous faire parvenir une photo de chacune des enseignes qui vous séduit. Des prix seront décernés aux auteurs des meilleures propositions.

On trouvera sur l’affiche reproduite les détails du concours. On peut aussi l’obtenir en écrivant à «Asulf@globetrotter.net».

Le responsable du concours,
Pierre Rivard

Foire du livre… au profit de l’Asulf

Première à Québec, la FTQ et le Fonds de solidarité organisent une foire du livre en collaboration avec l’Asulf. Tous sont invités à donner des volumes à l’organisation et à venir bouquiner sur place les 27 et 28 mars. Les profits seront versés à l’Asulf.

 

Des postes irréguliers à Ottawa!

On offre des postes irréguliers à l’Université d’Ottawa! Une annonce publiée dans le Devoir (3-4 et 7 février) proclame : « Trois postes francophones réguliers de professeurs…». La manchette diffère : « … trois postes menant à la permanence ». S’il y a des « postes réguliers», il y en aura probablement des « irréguliers ». Un membre de l’Asulf a posé la question aux autorités de l’U.O. :

Vous annoncez « Trois postes francophones réguliers… », est-ce à dire que vous avez des « postes francophones irréguliers »?

UO : Oui, en effet, nous avons des postes irréguliers.

Membre : Pouvez-vous en donner deux ou trois exemples?

UO : Nous avons des postes de professeurs à temps partiel, professeurs invités, professeurs à la leçon, nominations à long terme, etc. Tous sont considérés « irréguliers ».

Conclusion : L’anglicisme « régulier » a maintenant un petit frère grâce au milieu universitaire.

Écho de l’assemblée générale de 2017

Adoubement, conférence, nouveau trésorier. L’assemblée générale de l’Association a eu lieu le 17 mai 2017. La rencontre a été précédée par l’adoubement de madame Pierrette Vachon-L’Heureux à titre de membre de la Compagnie des Cent-associés. À la suite de la réception, monsieur Lionel Meney présenta les grands principes et observations à la base de son volume «Le français québécois entre réalité et idéologie… » (2017). La rencontre s’est poursuivie par la réunion annuelle des membres : rapport des activités, états financiers, prévisions budgétaires, interventions marquantes de l’année, présentation du site internet (www.Asulf.ca), élection des membres du conseil d’administration et tout particulièrement du nouveau trésorier, monsieur Robert Mackay.