Bar à salades

Un bar est tantôt un endroit où on consomme des boissons (bar à vins), alcoolisées ou non, tantôt un comptoir où on s’installe pour siroter un vin ou une bière ou des produits laitiers (comptoir de crème glacée).

Le mot ne peut donc désigner un comptoir partiellement réfrigéré dans lequel des fruits en morceaux, des légumes râpés ou tranchés, du poisson, des viandes, des morceaux de fromage, de la laitue et des vinaigrettes, etc., protégés par une vitre hygiénique, sont offerts aux clients qui peuvent se préparer eux-mêmes une salade.

En anglais, on désigne cet équipement par l’expression salad bar, sur le modèle de milk bar, de snack bar et même de gas bar. Au Québec, ces trois expressions sont rendues respectivement par « comptoir de crème glacée », par « casse-croûte » (ou « casse-croute ») et par « poste d’essence » ou « station d’essence ». On voit aussi « sushi bar » et, à l’occasion, le calque « bar à sushis » (qu’il serait préférable d’appeler « table à sushis »).

L’expression « bar à salades » est donc un calque de l’anglais.

Emplois fautifsEmplois corrects
Bar à saladesTable à salades

Buffet de salades ou buffet à salades

Comptoir à salades

Sources :

Bertrand, Guy. 400 Capsules linguistiques. Lanctôt Éditeur. 1999

Forest, Constance et Forest, Louis. Le Colpron, le nouveau dictionnaire des anglicismes. Éditions Beauchemin. 1994

Grand dictionnaire terminologique de l’OQLF, http://www.granddictionnaire.com