Niveau

La locution « au niveau de » est souvent utilisée abusivement, de sorte que son sens premier est parfois oublié. Cette expression implique avant tout, au propre comme au figuré, l’idée d’élévation, de hauteur, de rang, de comparaison. Elle signifie « à la même hauteur que », « à la portée de », « sur la même ligne que », « à l’échelon de ».

Autrement, il est préférable d’utiliser un terme comme « au sujet de », « pour ce qui est de », « en ce qui concerne », « à propos de », « en matière de », « du point de vue de », « sur le plan de », ou simplement les prépositions « à », « pour », « dans » ou « chez », selon le contexte.

Emplois fautifsEmplois corrects
Il a construit sa maison au niveau de l’eau.
L’eau lui arrivait au niveau de la taille.
Ce professeur sait se mettre au niveau de ses élèves.
Dans cette entreprise, les problèmes se situent au niveau de la direction.
Le ministre a annoncé un nouveau programme au niveau de la santé mentale.Le ministre a annoncé un nouveau programme en matière de santé mentale.
Nous avons pris des initiatives au niveau de la sécurité routière.Nous avons pris des initiatives dans le domaine de la sécurité routière.
Ce texte est remarquable au niveau des idées.Ce texte est remarquable sur le plan des idées.
Au niveau des personnes âgées, la réaction a été immédiate.Chez les personnes âgées, la réaction a été immédiate.

Sources

De Villers, Marie-Éva. Multidictionnaire de la langue française. Éditions Québec-Amérique inc. 5e éd. 2009

Banque de dépannage linguistique de l’OQLF