Emphase

Dans le sens de « force expressive » ou « énergie », le mot « emphase » est ancien. Dans son sens moderne, il est péjoratif et signifie « emploi abusif ou déplacé du style élevé, du ton déclamatoire », et, par extension, « exagération dans la manifestation des sentiments ».

Toutefois, c’est sous l’influence de l’anglais que l’on utilise à tort ce mot, ainsi que l’expression « mettre l’emphase sur » (to put emphasis on), pour dire que l’on veut insister sur quelque chose. « Emphase » n’a pas le sens neutre d’« accent ».

Emplois fautifsEmplois corrects
Les mots ont dans sa bouche une emphase admirable. (Boileau)
Il parla à son tour d’un ton doctrinaire, avec l’emphase apprise dans les proclamations. (Maupassant)
La responsable a mis l’emphase sur les problèmes et les difficultés.La responsable a insisté sur les problèmes et les difficultés.
Il faut mettre l’emphase sur l’originalité de ce programme.Il faut mettre l’accent sur l’originalité de ce programme.
Dans son discours, il a mis l’emphase sur les qualités de son prédécesseur.Dans son discours, il a fait ressortir (a souligné, mis en relief, mis en évidence) les qualités de son prédécesseur.
Elle a défendu son point de vue avec emphase.Elle a défendu son point de vue avec force (avec énergie, vigoureusement).

Sources

Le Nouveau Petit Robert de la langue française 2007 (version électronique)

De Villers, Marie-Éva. Multidictionnaire de la langue française. Éditions Québec-Amérique inc. 5e éd. 2009